Histoire Première diffusion en direct à la télévision du bulletin météo le 17 décembre 1946

Météo-France

 

Ciel nuageux sur l'ensemble du pays, vent modéré de secteur nord-est, températures stationnaires, gelées généralisées sauf sur les côtes abritées du Cotentin, de la Bretagne et de la Côte-d'Azur. Le temps prévu pour le 18 décembre 1946 est somme toute assez ordinaire pour la saison. Ce qui l'est moins, c'est que ces prévisions ont été diffusées à la télévision la veille, dans l'émission Téléjournal du 17 décembre 1946 : une première !

Tour de carte

Présenté par Paul Douchy, prévisionniste à la Météorologie nationale (qui deviendra en 1994 Météo-France), ce premier bulletin météo télévisé a marqué l'histoire de l'audiovisuel français. Le prévisionniste y commente la situation météo du jour et son évolution pour le lendemain, en s'appuyant sur la carte d'analyse sur laquelle figurent les dépressions et les anticyclones, les fronts, la direction des vents, les températures et les zones de pluie.

Explication d'une carte télévisée au studio de la télévision en 1948

Prévisionniste et caméraman à l’oeuvre

Ce bulletin météorologique télévisé sera désormais réalisé en direct chaque mardi puis chaque samedi dans le Téléjournal. La rédaction et la présentation des prévisions sont assurées par les ingénieurs de la Météorologie nationale et la prise de vues par la Télévision Française. Le bulletin nécessite alors trois heures de préparation pour deux minutes d'antenne. Après avoir sélectionné le matin sur la carte du temps les éléments qu'il souhaite mettre en valeur, le prévisionniste s'entretient avec le technicien chargé de les dessiner et rédige le texte de son bulletin.

Un rendez-vous télévisuel bientôt incontournable

La France est alors l'un des premiers pays au monde* à utiliser la télévision de façon régulière pour montrer et expliquer au public les situations météorologiques. L'initiative est soutenue par Jean d'Arcy, directeur de la Télévision française et Roger Clausse, responsable de l'Information de la Météorologie nationale. En février 1958, le bulletin météorologique télévisé devient quotidien.

Animations, images satellite et radar … en 72 ans, le bulletin météo télévisé connaîtra des évolutions considérables grâce à la collaboration entre les chaînes de télévision et Météo-France. Son évolution reflète à la fois celles des techniques et des usages audiovisuels et celle de la science météorologique.

* Des chaînes de télévision américaines commencent à diffuser des bulletins météorologiques en 1940-41, la BBC en octobre 1954.

A voir aussi...

Au sommaire de l'émission, deux reportages. Le premier, consacré à la fabrication du bulletin météorologique diffusé le soir à la télévision, est une rediffusion (cf "Micros et caméras" du 05/03/1966). Le second est consacré au métier d'ensemblier à la télévision. - Reportage au siège de la Météorologie nationale, Quai Branly à Paris, sur la fabrication du bulletin météorologique diffusé le soir à la télévision. Un météorologue "informateur" explique comment s'élaborent les cartes et les textes qui constituent le bulletin de la télévision. Des images du centre de transmissions de la Météorologie nationale illustrent ses propos. Il présente ensuite l'équipe qui fabrique ce bulletin : l'ingénieur, qui est réalisateur, et qui met en images les prévisions pour le lendemain; le dessinateur qui met en place les éléments préfabriqués sous la direction de l'ingénieur; et l'opérateur de la télévision française qui vient filmer le bulletin tous les soirs. Enfin, il montre et explique les symboles et figures qui apparaissent sur la carte météorologique de la France et livre également des explications sur les phénomènes météorologiques qu'ils représentent. - Reportage sur le métier d'ensemblier à la télévision. Visite à la section des ensembliers, dirigée par monsieur Furber?, aux studios des Buttes Chaumont, qui dépend du service de la décoration. Nous suivons un ensemblier, Jean-Baptiste, qui vient de prendre connaissance du texte, de la liste des meubles et de celle des accessoires de l'émission pour laquelle il a été désigné. Il prend tout d'abord contact avec le décorateur qu'il va seconder. Celui-ci lui donne des précisions sur les meubles et bibelots qui constituent le décor. Puis il prend connaissance de la liste des accessoires de jeu (la vaisselle, des gâteaux), téléphone pour obtenir la date de tournage de la scène. Enfin nous le suivons chez plusieurs fournisseurs, antiquaires, loueurs de meubles, à la recherche de meubles et d'objets précis.

(Source Météo France & INA)

Retour à l'accueil